Quelle déprime, c’est l’hiver !

alt""Au fil des mois, au gré des saisons, nous alternons des périodes de pluie, de vent, de soleil, de chaleur, de froid…

Ces changements de temps, ces écarts soudains de températures peuvent avoir une incidence sur notre santé, sur notre humeur, sur notre moral…Surtout cet hiver, particulièrement changeant…

En apprenant à nous préserver contre la morosité ambiante, en puisant dans notre potentiel,  nous pouvons faire briller la lumière et la chaleur. Et garder notre belle humeur…

Pour commencer, relativisons :
Nous sommes en France, un des rares pays a bénéficier d’un climat tempéré…Nous avons l’incroyable chance de vivre au rythme harmonieux des 4 saisons :
  • Le PRINTEMPS, doux et pluvieux. Les bourgeons, les fleurs, les légumes primeurs, les couleurs…pointent le bout de leur nez…Les journées qui allongent…La nature se réveille, nous entraînant dans sa vitalité !
  • L’ETE, plus ou moins chaud et sec. Les fruits et les légumes ensoleillés, les fleurs, les paysages grandioses, les parasols, les terrasses, les tenues légères…fleurissent comme par enchantement…Avec l’arrivée des vacances, des voyages et des retrouvailles !
  • L’AUTOMNE, doux et pluvieux. Les couleurs chaudes de la nature, les fruits et les légumes chaleureux, parfois aussi l’été indien…continuent de nous égayer… Les jours raccourcissent, les activités reprennent avec la rentrée !
  • L’HIVER, plus froid et humide. La nature se met en sommeil, les tenues se réchauffent, tout comme les petits plats de notre enfance…donnent des envies de cocooning, de tendresse…ou de réunions familiales ou amicales dans des endroits bien chauds !
Je schématise, mais en gros, c’est cela ! Seulement, de plus en plus de personnes semblent oublier ce détail important.
Un climat tempéré implique : averses, soleil, vent, orages, grêle, chaleur, tempêtes, neige, gel…
C’est la base même de l’équilibre de la nature, notre mère nourricière… Pour subvenir à nos besoins vitaux.
Prenons l’exemple du temps qu’il fait depuis fin octobre : pluie, vent, redoux, froid, neige, gelées, grisaille, soleil…
Un temps tout à fait adapté pour cette saison, même si nous vivons des situations un peu plus extrêmes cette année.
Dans certaines régions, l’excès d’eau a provoqué des inondations, le grand froid met en détresse de nombreuses personnes…Je compatis grandement à cette douleur.
Seulement, la météo de ces derniers mois est un phénomène normal appelé : « hiver ».
Rien de catastrophique, rassurez-vous, nous allons y survivre !
 Alors, acceptons cet hiver dans la bonne humeur, au lieu de nous laisser gagner par la morosité actuelle qui semble se répandre comme un virus…

 

Voyons plutôt comment cette morosité ambiante se propage :
  • En cette période hivernale, observez chaque jour, combien de personnes font des remarques démoralisantes sur la météo !
  • Combien bouclent sur la pluie, le vent, la grisaille, le froid…
  • Une personne se plaint, puis une autre, encore une autre…etc…
  • Plus les gens se plaignent, râlent, et plus vous risquez de vous laisser gagner par cette morosité…
  • Comme si c’était devenu normal, ou à la mode, de se plaindre de la pluie, du froid…
  • Avez-vous remarqué comme certains présentateurs(trices) météo adorent se plaindre du temps ? « catastrophe, il va pleuvoir »… « mauvaise nouvelle, le mauvais temps va persister »… « quelle tristesse, les températures vont baisser, il va faire froid… »
  • Avec, de surcroit, la mine et la gestuelle adaptées pour sur-renchérir au désespoir d’annoncer un temps…de saison !
  • Les journalistes ajoutent à la « psychose » de l’hiver des statistiques, des archives, des témoins…bouclant encore et encore sur le temps, démontrant qu’il pleut, qu’il fait froid, qu’il vente ou qu’il fait trop doux comme jamais auparavant…
  • Avec quelles conséquences ? Rendre encore plus froides, grises et pluvieuses ces journées d’hiver…
Désolée de le dire, mais la France n’a pas déménagé !
Elle est toujours au même endroit sur la Terre, le climat est toujours le même, certes, avec quelques variations….
Comment faisaient nos ancêtres pour survivre au quotidien sans tous nos moyens actuels ?
Sans le chauffage : dans les habitations, sur les lieux de travail, dans les transports, les lieux publics…? Sans les vêtements adaptés au climat ? Sans médicaments ?
Se plaignaient-ils autant que nous ? Déprimaient-ils autant que nous ?
Non ! Ils prenaient leurs dispositions pour se nourrir, avoir chaud, être en sécurité et à l’abri…Pour eux, l’hiver était un phénomène normal !
Alors, pourquoi en serait-il autrement pour nous ?

 

Cette année, pour pimenter le tout, une journée de la « déprime » est apparue !

Comme par magie, les médias nous ont sorti le « blue monday » !?…Complètement irréel !

Dans une société qui a du mal à garder le moral et son équilibre, quelle est l’utilité de ce « blue monday »?

Pour amplifier le mal-être général ? Pour inciter le plus grand nombre…à se sentir…encore plus mal ?

Et faire la joie des laboratoires qui vendront encore plus d’antidépresseurs ?

Une journée de la joie, de la bonne humeur, du sourire, de la bienveillance… aurait été beaucoup plus utile et bénéfique, non ?

 

Certes, l’hiver est un florilège de couleurs plus ou moins sombres, qui peuvent jouer sur l’humeur :
  • un temps relativement gris,
  • un paysage relativement gris puisque la nature hiberne,
  • en ville, avec tout le béton environnant, le gris est aussi dominant,
  • la mode vestimentaire n’est guère plus joyeuse : les couleurs sombres dominent, telles que le noir et le gris…

Si nous apprenions à en faire abstraction ?

Trouvez ce qui vous fait du bien ! Cherchez au fond de vous ce qui illumine votre vie ! Opérez des changements positifs en vous, autour de vous !

  • Mettez des couleurs de votre quotidien,
  • Nombre de personnes portent le noir, le gris, pour se fondre dans la masse, pour éviter de se faire remarquer ou de recevoir des commentaires.
  • Si vous aimez les couleurs, si porter des couleurs vous fait du bien, osez !
  • Remarquez l’influence positive des couleurs sur votre moral : vous vous sentez tout de suite plus énergique, plus joyeux !
  • Dans votre intérieur ou au bureau: sur vos murs, des tableaux, des objets, des meubles, des accessoires, des plantes, des rideaux, des coussins…
  • Des bougies ou des luminaires apportent de jolies ambiances, qui font du bien au moral, 
  • Tout comme un feu de cheminée (réel ou factice),
  • Faites une cure de vitamines, d’agrumes,
  • Optez pour des activités qui vous font du bien, qui vous aident à positiver…qui vous rendent joyeux, 
  • Aérez-vous, rencontrez des personnes gaies, lumineuses,
  • Aménagez votre intérieur, profitez-en pour faire des réparations en retard, changez la décoration, faites du tri et du grand ménage….faites de la place pour le renouveau et de nouvelles belles énergies, 
  • Regardez des films, des reportages qui vous font rêver,
  • Faites des projets, petits ou grands… pour maintenant, les semaines ou les mois à venir,
  • Organisez des soirées, des goûters avec les personnes que vous aimez. 
  • La bonne humeur, les couleurs, la vitalité, le positif, sont des énergies extrêmement contagieuses,
  • Vous avez envie de vous isoler, de vous ressourcer, de réfléchir à votre vie, votre avenir ? Prenez du temps pour vous, chouchoutez-vous.
  • Fuyez les personnes qui ressassent encore et encore le négatif, le temps hivernal…
Vous souhaitez montrer aux râleurs à quel point leur négatif est pesant ? Voici une astuce un peu choquante et efficace :
« Dans les pays désertiques, le soleil brille tous les jours…Par contre, le train de vie est totalement différent, moins superficiel…Le régime alimentaire est strict : comme il ne pleut pas, l’eau et la nourriture sont extrêmement rares…Cela vous tente d’essayer ? »
Cette remarque permet de couper court aux lamentations et laisse songeur…
Il pleut ? Prenez votre parapluie, mettez des chaussures imperméables…Il fait froid ? Couvrez vous…gants, bonnet, chapeau, vêtements chauds, écharpe….Pensez à mettre de bonnes crèmes protectrices sur votre visage, votre corps, vos mains, vos pieds…Soyez doux avec vous-même !
Le positif ? En fonction du temps qu’il fait, vous ajusterez votre look, donc, fini la monotonie de porter toujours la même chose….

 

Ces plaintes, ces soupirs, cette déprime, concernant l’automne, l’hiver…quelles incidences ont-ils sur votre moral ?

Sur votre santé ? Sur votre vitalité ?

A qui cette attitude négative fait-elle du mal ? A VOUS-MEME !

Si vous ajoutez les soucis quotidiens, comment voulez-vous être en pleine forme si vous êtes entouré de ce négatif ?

Si vous vous laissez gagner par ce négatif ? Si vous véhiculez ce négatif ?

Pausez-vous quelques minutes et réfléchissez :

Pensez-vous que ce soit utile de râler encore et encore ?

Râler et se plaindre feront-ils revenir les beaux jours ?

La réponse est « NON » !

Alors, secouez-vous ! Ce n’est pas la fin du monde, juste l’hiver…

Faites briller votre soleil intérieur, voyez du positif autour de vous, voyez la beauté autour de vous, surtout dans les petites choses insignifiantes….

De par le Monde, tellement de personnes souffrent, tellement de personnes n’ont pas de quoi vivre décemment…

 

Gardez à l’esprit que les variations de temps sont grandement bénéfiques…
Depuis quelques années, des périodes de sécheresse sévissent dans certaines régions Françaises, même en hiver…
La nature a besoin d’eau pour vivre, pour se ressourcer, pour évoluer et pour nous nourrir….

Car, petit rappel aux citadins : les fruits et les légumes ne poussent pas par magie dans des barquettes, ni sous forme de compotes…ou de plats cuisinés…Idem pour le steak ou le rôti ! Tout ce que nous mangeons provient de la nature…

 

Alors, prenez la vie du bon côté, le printemps va bientôt arriver ! Le plus important, c’est votre lumière intérieure, n’est-ce pas ? Alors, faites en sorte de la préserver.

Si vous avez du mal à sortir de la morosité, quelques séances de thérapie brève ou de gestion du stress, spécialement adaptées à vos besoins, vous aideront à retrouver une belle vitalité avant les beaux jours…

Souriez et prenez soin de vous !

Mélanie Méret, accompagnatrice en changement de vie.